Recyclage du bois

Ressources

Le gisement des déchets de bois est estimé à 14 millions de tonnes en France. Selon l’ADEME, 90% de ces déchets sont valorisés et 49% font l’objet d’une valorisation matière.

On distingue traditionnellement deux sortes de bois:

  • Les bois de classe A (bois non traités), issus des sous-produits de la transformation du bois brut, bois secs non-traités et non peints, palettes…
  • Les bois de classe B (bois faiblement traités), qui

rassemblent les panneaux, les bois d’ameublement, les bois de démolition exempts de gravats, les résidus d’exploitation forestière (souches, grumes etc.), plus régulièrement utilisé sur les salons.

Enjeux

Les déchets de bois ont deux débouchés : la valorisation matière dans l’industrie des panneaux de particules et la valorisation énergétique en chaufferie.
Avec une tonne de bois recyclé, on économise 1,5 m3 debois, 700 kg de charbon et 300 litres de fioul.

Process

Une fois livrés sur les sites de traitement, les déchets de bois sont triés, puis broyés suivant différents calibres.
Les impuretés comme le fer, les non ferreux, les pierres, les plastiques ou le verre sont ensuite éliminées.

Les granulats passent au criblage, puis au contrôle qualité, avant d’être valorisés en panneaux de particules, plans de travail, tablettes mélaminées, isolants…